Rechercher
  • Valérie Fraysse

Alimentation Vivante - quand "bien manger" rime avec "bon manger"

L’alimentation vivante

Quand « bien manger » rime avec « bon manger »

Quand mes enfants étaient petits, vendredi soir c’était « bon manger ». Alors autant dire qu’il n’était pas question de carottes râpées et haricots verts. C’était l’exception d’un soir qui faisait que l’alimentation plus quotidienne, le « bien-manger », était acceptable et satisfaisante. « Bon manger » était notre espace de liberté et de rupture avec la bien-pensance alimentaire maternelle ! J’ai évolué à ce sujet, je me suis assouplie mais surtout j’ai appris à intégrer des dimensions un peu oubliées dans le diététiquement acceptable de l’époque.


Pourquoi mange-t-on ?

On dirait un sujet pour le bac philo !! ... mais non, il n’y a pas le bac cette année !!!


Ce n’est pas évident comme question, vraiment, pourquoi je mange ? Et vous, pourquoi mangez-vous ?


Apport en énergie, plaisir (se faire plaisir et faire plaisir à qui a cuisiné aussi 😉), renouvellement cellulaire, se fortifier, partager, s’apaiser, faire des expériences, de nouvelles découvertes, renforcer les défenses immunitaires, convivialité, dynamisme, compenser une émotion, apporter de l’énergie à son organisme, se réconforter...

Il y a tellement de raisons pour lesquelles nous mangeons qu’il est difficile d’avoir une vision complète de cet acte pourtant quotidien.


En ce moment, probablement parce que le contexte viral nous connecte avec un risque pour notre santé, je me focalise plus sur une alimentation qui renforce, une alimentation qui favorise la vie ou plutôt la Vie. J’essaye de comprendre intimement ce que cela signifie et je vois combien je dois remettre chaque jour l’ouvrage sur le métier car au fond de moi, le diététiquement correct m’insupporte. Cela me demande de reconsidérer, d’ouvrir ma réflexion et mon acceptation qu’une alimentation parfaite n’existe pas.


En bonne diététicienne, je me dis : nutriments de haute qualité biologique, non dégradés par la cuisson ou tout traitement chimique ou mécanique modifiant la structure des molécules... Vraiment ? Une alimentation vivante alors ?


Quand on parle d’alimentation vivante, on parle d’une alimentation plutôt bio, crue et végétale dans laquelle vitamines et minéraux seraient préservés pour venir nous apporter tous leurs bienfaits. Les aliments sont riches en nutriments nécessaires au corps humain et donc, ils sont porteurs de vie.


Pourtant, j’ai vu les dérives des dogmes alimentaires qui semblent rigidifier les personnes par la peur de manquer aux « bonnes pratiques » créant ainsi honte et culpabilité.

Je ne peux pas envisager que l’alimentation ne serve qu’à nourrir des cellules. Comme pour le bébé qui vient de naitre, recevoir des soins physiologiques ne suffit pas. Ce bébé là a besoin d’amour pour croître, notre alimentation peut apporter cette dimension d’amour de soi quand elle est adaptée à ce que nous vivons au présent.


Non, non, je ne remets pas en question le bien fondé de manger bio, peu ou pas de produits animaux, des aliments peu transformés et peu abîmés par les traitements chimiques ou thermiques. J’en suis sûre, cette alimentation soutient la Vie sauf ...

Sauf si c’est une contrainte, sauf si elle supprime le plaisir et le partage, sauf si elle provient de dogmes, sauf si elle détruit pour cela la Terre et les populations, sauf si elle n’est pas accessible à tous.


Dire « il faut manger bio et végan » ou « tout le monde devrait avoir une alimentation vivante» signifierait que nous avons tous les mêmes besoins alimentaires et les mêmes moyens d’y répondre (moyens financiers mais aussi émotionnels, énergétiques, physiologiques ...). Posons-nous la question des besoins donc !


Aujourd’hui, quels sont les besoins auxquels mon alimentation pourrait répondre ?

Alors, voyons. Mes besoins ? En ces temps de confinement et de crise mondiale, mes besoins que l’alimentation permet de combler sont avant tout l’apaisement (le réconfort), le plaisir, la créativité et l’originalité, la convivialité, soutenir la santé et la liberté. Rien que ça !!


- Si je ne mange que des choses qui soutiennent la santé je m’étiole parce que ça m’ennuie, j’ai l’impression de répondre à des règles toutes faites qui, isolées du contexte, n’ont pas beaucoup de sens. Il me manque la prise en compte de mes ressentis du moment. Il me manque le fun et l’impression (toute adolescente privée de sortie) de faire comme je veux !!!


- Si je ne mange que des choses originales qui demandent de la créativité, ça me demande de me focaliser sur les repas et de passer énormément de temps en cuisine... ça revient souvent la cuisine ! Ça me lasse, il faut bien l’avouer !


- Si je ne mange que des choses qui procurent du plaisir, du réconfort, de la compensation, je m’affaiblis physiologiquement ... ça me plonge vers la fuite du moment par un plaisir facile et surtout rapide : verres de vin, chips, cacahuètes si je n’écoutais que cette dimension !! Sauf qu’après, mon corps n’est pas content et mon esprit non plus. Nausées et acidité, culpabilité !!!!

En me déséquilibrant ainsi, je déséquilibre aussi mes émotions, mon énergie, mon envie de goûter pleinement ma vie !


Mais en tout cas, pour que mon alimentation soutienne la Vie en moi, ça ne peut pas être que des graines et de la salade en ce moment !

Une pincée de croustillant, un peu de piquant, une larme de nutritionnellement correct, un chouia de trop gras trop sucré, respect des aliments, saveurs, plaisir de préparer et de déguster, du temps ou « en 2 temps 3 mouvements », le choix appartient au moment présent et se réinvente à chaque repas. C’est là mon alimentation vivante.


L’équilibre est impermanent comme celui de la Vie. C’est peut-être là son charme ?


Et vous, elle est comment votre alimentation vivante du moment ?


Je ramasse les copies dans 2 heures 😉 ! Na, just kidding !


Mais si vous voulez en parler, des conseils, laisser un commentaire, rendez-vous sur la page Facebook de l'Atelier du Goût de Soi ! Cliquez sur l'image pour rejoindre la page Facebook.


#alimentationvivante #bienmanger #alimentationetconfinement #latelierdugoutdesoi

30 vues0 commentaire
Je suis
Valérie Fraysse
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

© 2020 par Valérie Fraysse