Rechercher
  • Valérie Fraysse

L'alimentation, Soi, la Vie




La relation à l’alimentation, ce qu’on pourrait appeler des troubles du comportement alimentaire sont à mes yeux essentiellement un trouble relationnel.


Au fil de mon cheminement, je me suis rendue compte que la relation difficile à l’alimentation est souvent sous-tendue par une mauvaise image et estime de soi.


A travers la Communication Non-Violente j’ai appris à entrer en relation avec des parties de moi qui avaient besoin d’être entendues, comprises et accueillies dans leur souffrance pour que je m’accepte pleinement et puisse entrer en relation de façon plus saine avec mon entourage. Mes problèmes relationnels provenaient de dimensions personnelles en souffrance, laissées à l’abandon, délaissées parce qu’elles ne correspondaient pas à l’image que je souhaitais avoir de moi-même. Elles entravaient ma confiance en moi, elles effondraient mon estime de moi, elles conditionnaient ma façon de manger.


Aujourd’hui, je chemine chaque jour à laisser vivre et s’exprimer mon identité profonde. Quand mon embarcation personnelle (mon corps, mes émotions, mes pensées) tangue et traverse des eaux troubles, je sais que c’est à l’intérieur que je dois prêter attention. Les événements extérieurs ne sont que des révélateurs.


Dans mes accompagnements autour de l’alimentation, j’ai pu remarquer que les aliments, sont les autres avec lesquels nous entrons en relation.


Quand nous décidons de faire un régime et que nous nous privons, quand nous ressentons de la frustration, c’est la relation de soi à soi qui est en souffrance, la relation avec cette part que nous ne voulons pas accepter parce qu’elle est trop difficile à admettre, à accueillir à accepter comme faisant partie de soi.


Quand nous mangeons sans pouvoir nous arrêter et que nous ressentons un malaise immense, quand nous ne mangeons que certains aliments et que nous refusons de nous ouvrir à la diversité alimentaire alors que notre corps nous montre qu’il en aurait tant besoin, quand nous vivons en permanence honte, culpabilité, déception... C’est dans la relation de soi à soi qu’il me semble nécessaire de plonger.


Ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de changements alimentaires : notre embarcation terrestre n’est pas si fan que ça du régime « chips-coca » ni des dogmes alimentaires quels qu’ils soient !!


Au fil des compréhensions et des libérations des souffrances, on observe un changement naturel d’alimentation. On essaye de manger moins et on ne constate pas de résistance. On se propose de gouter de nouveaux aliments et, ma foi, c’est plutôt agréable. On prévoit un programme alimentaire adapté à ses besoins et tout se met en place facilement !


Quand on a essayé de nombreux régimes et qu’ils ont tous fini par échouer, il est important de changer de tactique. Et nous comprendrons alors que rien n'est diabolique, que tout a sa place et que nous pouvons vivre en harmonie avec une alimentation devenue pleinement vivante.


Pour changer de résultat, il faut changer de méthode !



#régime #comportementalimentaire #diététiqueholistique


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La newsletter du Goût de Soi

Merci pour l'abonnement !

Vous sentez que les sujets que je partage vous concernent ? Vous avez envie de participer à une société plus heureuse, plus juste ? Vous souhaitez trouver des pistes pour vous aimer mieux, pour vivre des relations à votre environnement épanouissantes, pour être en bonne santé globale ?

Abonnez-vous à ma newsletter et faisons connaissance !

decor-2.png