Rechercher
  • Valérie Fraysse

Suspendue par le temps

Le temps a-t-il suspendu son vol ? C’est ce que je ressens en même temps qu’un immense sentiment de solitude. La solitude m’accompagne. Tout est immobile à l’extérieur quand tout se débat à l’intérieur. Le vide s’est installé. S’il m’est conté à l’extérieur alors je peux le reconnaître en moi. Le vide s’est installé.


Tout changement d’état implique un inconfort, je crois. Je me demande si l’eau ressent ce vide juste avant la vaporisation, si elle ressent cette solitude avant de devenir solide.


La Terre change. Tous les êtres qui la peuplent aussi, c’est une évidence, là devant nous. Je ressens ces changements dans mon corps. Il se rigidifie, devient douloureux, ma respiration s’arrête comme le temps. Je perçois les crispations de nous tous, humains. Les autres êtres semblent mieux équipés, leur ego ne les trompe pas. Ils suivent le mouvement et ne se posent pas la question de la difficulté.


Nous autres, humains, avons encore du mal à percevoir notre vibration essentielle et universelle. Nous luttons pour conserver ce qui a été. Nous ne voulons pas admettre que le changement est le principe même de la Vie.


Alors dans ce vide actuel qui ne durera pas, qui permet une introspection sans faux-semblants, je prends soin de moi, de mon corps, de mes émotions, de mes pensées et je suis l’impulsion de mon âme. Je chemine sur côtes et vallons, j’accompagne les mouvements vers le haut, vers le bas.


J’ai des jugements sur moi, sur ce que je devrais faire, ce que je devrais être. J’ai des jugements mais en acceptant leur présence douloureuse je repousse toujours les frontières. J’élargis la zone de non-jugement, d’acceptation totale de ce qui est.


Et si j’observe attentivement, cette zone devient plus vaste chaque jour, à petit pas. Elle me permet de me regarder comme je suis, simplement. Elle me rend plus humaine, mieux humaine. Je peux alors voir l’autre dans ce qu’il est aussi.


Les planètes ont ralenti le temps, elles nous laissent l’espace d’émergence de notre nouveau monde intérieur que l’on pourra admirer à l’extérieur.


Chers frères et sœurs de cœur, je sais que vous êtes là, que nos cœurs battent d’une même vibration. A bientôt



#nouveaumonde #conscience #éveil #nonjugement

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La newsletter du Goût de Soi

Merci pour l'abonnement !

Vous sentez que les sujets que je partage vous concernent ? Vous avez envie de participer à une société plus heureuse, plus juste ? Vous souhaitez trouver des pistes pour vous aimer mieux, pour vivre des relations à votre environnement épanouissantes, pour être en bonne santé globale ?

Abonnez-vous à ma newsletter et faisons connaissance !

decor-2.png